Category Archives: Non classé

l’accès aux droits des personnes âgées immigrées (PAI)

Category : Non classé

Notre association a un objectif majeur : le respect de la dignité des personnes ( étrangères et immigrées) en s’appuyant sur les droits de l’homme et du citoyen. En visuel la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 fondatrice en quelque sorte de notre mission quotidienne, est affichée sur la façade de notre résidence sociale Nordine Hadj Amar située en plein cœur de Grenoble, dans le quartier politique de la ville Alma Très Cloitres Chenoise

L’ODTI a participé le mardi 18 décembre 2018 à l’hôtel de ville à un colloque organisé par l’association Elus, Santé publique et Territoire (ESPT) en partenariat avec la ville de Grenoble.

Ce colloque était intitulé « la ville : un lieu de vie et de santé pour les aînés »

Cette journée professionnelle et en direction des élus a permis d’aborder trois thèmes à l’occasion de tables rondes.

Table ronde n°1 : l’invention de la vieillesse (matin)

Table ronde n°2 : quid de l’innovation du secteur gériatrique ( après-midi)

Table ronde n°3 : Les usagers de la vieillesse ( après-midi)

C’est à l’occasion de cette troisième table ronde que l’ODTI est intervenu au cours d’une allocation présentant notre dispositif d’approche intégrée qui permet de redonner sens et parole à des personnes âgées immigrées faisant l’objet trop souvent de discriminations.


Débat 12/14 de l’ODTI lundi 10 décembre 2018 7 place Edmond Arnaud à Grenoble (tram B arrêt Notre dame Musée)

Category : Non classé

Les 10 et 11 décembre prochain, Marrakech (Maroc) accueille la première conférence mondiale des migrations organisée par les Nations Unies. Un pacte mondial pour une migration «sûre, organisée et régulière» devrait y être signé.

Les Etats Unis, confrontés à une crise humanitaire à sa frontière avec le Mexique, se sont mis d’emblée hors-jeu entraînant d’autres pays vers une opposition à cet engagement international dont plusieurs pays européens. Quel est l’enjeu de cet accord qui ne fait pas l’unanimité mais dont la France est partie prenante ?

Prévue peu de temps après le 11ème forum mondial de la migration et du développement – co-présidé par le Maroc et l’Allemagne (du 5 au 7 décembre à Marrakech), la Conférence Internationale des Migration 2018 s’annonce comme un événement international attendu sur la question des migrations.

Un rendez-vous important puisqu’un Pacte Mondial pour des Migrations «sûres, ordonnées et régulières», devrait voir le jour. Ce sera le premier document onusien sur la question de la migration envisagé dans sa globalité. Un absent de marque toutefois, les Etats Unis, peu désireux de soumettre leur approche sécuritaire et électoraliste au multilatéralisme soucieux d’une réponse globale.

Que cette conférence se déroule au Maroc n’a rien du hasard.  Connu pour être un des plus important passage de migrants vers l’Europe au cours des cinquante dernières années, le Maroc, à la fois pour sa position géographique de carrefour vers l’Europe et son relatif développement, est confronté à son tour depuis quelques années au défi de l’accueil et de l’intégration de populations subsahariennes désireuses ou contraintes, de s’y maintenir sous la pression des européens. 

Nous connaissons aussi en Europe l’ampleur des enjeux politiques, économiques et sociaux propres à l’immigration car ils cristallisent à la fois nos angoisses (crises identitaires, faillite de l’intégration, idéologies régressives, risque d’explosion de l’Union Européenne d’après Brexit) et nos espoirs d’humanité, de prospérité, de multi-culturalité et de co-développement indispensable.

Que signifient des migrations sûres, ordonnées et régulières ?

Ces questions devront être débattues aussi dans la perspective des élections du Parlement européen du 26 mai 2019, au risque que celles-ci occultent d’autres sujets d’intérêts fondamentaux (politiques économiques et emploi, intégration des politiques européennes après le Brexit …).